Quelques mots de présentation...

Je m'appelle Jérémy Vacelet et j'ai vingt-six ans. Je suis engagé dans la Marine Nationale depuis mes dix-neuf ans. Ma passion pour la photographie est née de l'intérêt que porte mon père pour cet art.

 

A vingt ans, je m'offre mon premier boîtier de chez Nikon, le D3100, monté de l'objectif Nikkor 18-105mm f/3.5-5.6. L'appareil en main, c'est avec plaisir que j'exprime ma passion tout en travaillant mon apprentissage pour le cadrage, le sujet, les plans... Quelques mois plus tard, j'investis dans mon mon seul et unique flash qui continu de me servir aujourd'hui, le SB-700 toujours chez Nikon. Fixé sur le boîtier, j'apprivoise la lumière et travaille l'exposition.

 

Au bout de deux années de bons et loyaux services, toujours plus exigeant avec moi-même, je souhaitais coupler mon D3100 avec un autre boîtier plus performant. Ainsi, le D7000 arriva dans mes mains avec le téléobjectif Nikkor 70-300mm f/4.5-6.3. Ce nouveau matériel me permit plus de souplesse, de travailler plus efficacement avec deux optiques en même temps, de m'accommoder au travail sur trépied (poses longues, stabilité) et de me familiariser avec la photographie animalière.

 

Dernier grand revirement, celui-ci en 2015, après cinq années en capteur APS-C, je passe le cap du Full Frame avec le boîtier D610 et deux objectifs à focales fixes : les Nikkor 50mm f/1.8 et 85mm f/1.8. Le travail sur focales fixes m'oblige à bouger, à chercher le bon plan, à appréhender l'environnement et à l'utiliser. Le Nikkor 85mm f/1.8 m'ouvre la voie vers la photographie de portraits. Enfin, pour compléter mon nouveau sac, je m'offris le Nikkor 24-70mm f/2.8. Sa polyvalence et sa précision me donnèrent tous les outils pour me perfectionner sur le mode manuel et les fondamentaux de la photographie.

 

J'espère que mon site vous ravira et que vous trouverez autant de plaisir à consulter mon travail photographique que j'ai eu à le réaliser.


D'un seul coup d'oeil...

(à venir)